Quelle matière choisir pour ma sauteuse ?

ParFunambuleMan

Quelle matière choisir pour ma sauteuse ?

Dès le moment où vous prenez la décision de vous doter d’une sauteuse, il est une problématique des plus courantes à laquelle il vous sera donné de faire face : Celle du choix de la matière de votre ustensile. Ce critère, le premier et le plus important, déterminera définitivement l’utilisation que vous fera de votre ustensile, car l’incidence de la matière sur la cuisson est très importante. Chaque matière présente autant des avantages que des inconvénients. Les connaître vous mettra à l’abri de surprises désagréables.

Sauteuse en inox

L’inox est la matière par excellence des ustensiles de cuisine. Si cette matière est si appréciée, c’est parce qu’elle est robuste, permettant de garder votre ustensile de longues années. L’inox est aussi réputé pour être facile à entretenir, ne gardant généralement pas les tâches.

Pour ce qui est de la cuisson des aliments, une sauteuse en inox convient davantage aux cuissons lentes, car l’inox ne conduit pas très bien la chaleur. Malheureusement, vos aliments auront tendance à attacher dans une sauteuse en inox plus que tout autre matière.

A analyser : www.youtube.com/watch?v=8Xdl2ZihzkE

Sauteuse en aluminium

L’aluminium, en plus d’être réputée pour son extrême légèreté, confère à l’ustensile une très bonne durabilité, surtout lorsqu’il s’agit de l’aluminium forgé. De plus, contrairement à l’inox, il conduit bien mieux la chaleur. Ce qui le rend parfait pour saisir un steak ou une côte de porc, ou encore pour faire un sauté de légumes.

Cependant, le choix d’une sauteuse en aluminium est rendu difficile par la pluralité des alliages disponibles en la matière. On distingue par exemple :

  • Les sauteuses en aluminium avec revêtement en céramique réputées pour leur résistance aux hautes températures. Elles restent sensibles aux rayures et leur prix est plutôt élevé.
  • Les sauteuses en aluminium avec revêtement en pierre, réputées pour permettre une cuisson homogène grâce à une meilleure répartition de la chaleur, en plus d’être naturellement antiadhésives. Par contre, elles sont très sensibles aux hautes températures bien que ce soient des ustensiles à très grande longévité.
  • Les sauteuses en aluminium avec revêtement en téflon, qui représentent une très bonne alternative aux modèles avec revêtement antiadhésif parce qu’elles permettent une cuisson sans gras. En termes de cuisson, c’est le choix de toutes les recettes. Par contre, ces ustensiles, tout comme les modèles avec revêtement en pierre, sont sensibles aux hautes températures.

Sauteuse en cuivre

La sauteuse en cuivre s’est illustré dès lors comme l’ustensile des professionnels de la cuisine parce qu’elle permet une cuisson sur mesure, et ce, de façon parfaitement uniforme, tout en chauffant aussi bien qu’elle refroidit.

Elle présente tout de même deux inconvénients de taille : elle résiste mal aux fortes températures en plus d’être un ustensile haut de gamme.

Sauteuse en acier

Pour toutes vos recettes nécessitant des fortes températures, c’est la sauteuse en acier qu’il vous faut, surtout pour celles à base de viande. Bien entretenue, elle se garde très longtemps. Par contre, il faut les culotter pour éviter que les aliments n’adhèrent au fond.

A apprécier aussi : Recette de croque monsieur végétarien

Sauteuse en fonte émaillée

Voilà une sauteuse qui s’illustre par des capacités thermiques exceptionnelles. On dit de la fonte émaillée qu’elle est une matière à forte inertie thermique parce qu’en termes de conservation et de diffusion de la chaleur, c’est l’une des meilleures. Aussi, si vous aimez les plats mijotés, c’est une sauteuse en fonte qu’il vous faut.

Autre avantage de taille, la fonte est une matière à l’épreuve des rayures et de l’usure. Une sauteuse en fonte est donc est un investissement durable. Il faudra tout de même vous habituer à sa lourdeur.

Par là

À propos de l’auteur

FunambuleMan administrator